À la vie, à la mort (Deuxième prix « Henry Meillant » de la Société des poètes et artistes de France)

a-la-vie-a-la-mort-muller-gerardQu’est-ce que la poésie, sinon un cri. Un cri pathétique qui résonne comme l’incapacité, la désespérance de pouvoir changer les choses. L’auteur a délibérément choisi de mêler les formes poétiques classiques et libérées pour adresser les thèmes qui lui tiennent à cœur. Ce recueil propose alors un voyage aussi bien dans les affres que dans les joies de la vie. Il comporte quatre parties très différentes les unes des autres, comme une résonance aux différents tempos de l’existence. Le lecteur découvrira tout d’abord une couronne de sonnets sur le thème du cancer. Cet exercice est certainement le plus difficile pour le poète qui doit enchaîner quatorze sonnets dont le premier vers de chacun est identique au dernier du précédent, le tout à partir d’un sonnet maître constitué du premier vers des quatorze autres. La couronne démarre sur la maladie, puis s’égare dans les souvenirs du souffrant, avant de revenir vers son cancer. Vient ensuite la partie appelée « démesures » qui décrit les outrages de l’existence comme la folie, l’alcoolisme, la guerre et l’addiction. Le lecteur passe ensuite à la légèreté, avec quelques fois des clins d’œil érotiques, puis à un voyage à travers des jeux poétiques en guide de récréation. Il cheminera ainsi du plus grave au plus futile, pour finir sur des notes heureuses. Un happy end, en somme.

Où le trouver ? http://www.leseditionsdunet.com/poesie/3542-a-la-vie-a-la-mort-muller-gerard-9782312037189.html

Lire un extrait : http://www.u-reed.com/lecteur.php?id=3442&width=580&height=848&bg=FFFFFF